Actualités

500 masques-visières pour les soignants du COVID fabriqués par les lycées de Sens

Par admin Admin Christophe Revy, publié le mardi 14 avril 2020 18:09 - Mis à jour le mardi 21 avril 2020 12:28
IMG_28641.jpg

Sens le 14 avril 2020

Depuis une semaine un partenariat avec le centre hospitalier de Sens a permis la réalisation de plus de 200 masques « visière » par les lycées Curie et Janot de Sens grâce à la mobilisation des enseignants technologiques et professionnels.

Une première action a permis de donner les combinaisons de la filière « plastiques et composites » stockées au lycée pour les personnels soignants.

Puis, M. Nicolazo, responsable biomédical de l’hôpital nous a fait part d’un besoin urgent de « masques visières » pour les hôpitaux du nord de l’Yonne, mais aussi les EHPAD, les médecins et infirmiers, pharmaciens, pompiers, commerçants, …)

Après une réunion de concertation entre les différents acteurs (enseignants, proviseur, hôpital, inspection), deux modèles ont été validés par les services de l ’hôpital :

  • Tout d’abord, six imprimantes 3D provenant des filières STI2D (Sciences et Technologies de l’Industrie et du développement Durable) et Sciences de l’Ingénieur sont mobilisées depuis une semaine. Cette technique de fabrication, assez longue est maitrisée par les enseignants de ces filières. M. El Hairech et M. Quétier, sont mobilisés. Cela permet la fabrication de 20 à 50 pièces par jour.
  • Ensuite, une technique plus rapide est la découpe LASER dans du plexiglass de 5 mm, plus onéreux. Les deux machines des filières plasturgie du lycée professionnel et STI2D du lycée général et technologique ont été mobilisées. M. Mohsine, enseignant principalement en STI2D, est mobilisé depuis une semaine et a fabriqué ainsi 300 pièces utilisant toute la matière disponible y compris celle de notre fournisseur !

C’est ainsi que nous avons pu livrer 214 visières la semaine dernière notamment à la clinique Paul Picquet, à 4 EHPAD, 1 laboratoire d’analyse et à plusieurs cabinets médicaux. Nous devrions arriver à livrer 500 visières avant les congés scolaires en fin de semaine !

Les commandes sont collectées par Mme Berny, magasinière des ateliers. Nous avons l’appui de Mme Cordier, infirmière du lycée qui valide les demandes et effectue des livraisons ainsi que de M. Lejault travaillant à l’intendance qui les met à disposition au lycée.

Une troisième piste est envisagée : la réalisation de pièces injectées par la filière plasturgie à partir d’une empreinte de moule conçue et réalisée par les enseignants de la filière outillage du lycée. Démarche industrielle qui prend habituellement 3 semaines et que les collègues essaient de réduire au maximum par leur expertise notamment en réutilisant des éléments existants. Cette technique permettrait de produire des milliers de pièces rapidement à moindre coût au lycée ou chez un industriel partenaire. Déjà l’empreinte est conçue. L’ensemble des collègues de la filière plasturgie-outillage sont mobilisés, tout en assurant la continuité pédagogique pour leurs élèves, apprentis et étudiants.

L’équipe de direction du lycée a facilité les aspects logistiques grâce aux personnels présents tout en veillant au respect absolu des gestes barrières, notamment par la mise à disposition de solution hydroalcoolique fabriquée au lycée.